Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Actualités > Plan régional d’investissement compétences

Plan régional d’investissement compétences

| Publié le 10 janvier 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Séance de valorisation de l’action "parcours TPE" ce mardi 7 janvier 2020

Le préfet, le directeur de la DIECCTE, le directeur de Pôle Emploi, ont participé à une séance de valorisation de l’action "parcours TPE" dans le cadre du plan régional d’investissement des compétences, à l’agence Pôle Emploi Abymes Caruel mardi 7 janvier 2020.

C’était l’occasion de rencontrer les chefs d’entreprises et les salariés bénéficiaires. Des témoignages ont illustré ce dispositif expérimental et ses résultats en Guadeloupe. Au delà de la qualité de l’action, de l’enthousiasme des employeurs et des salariés recrutés, c’est un beau témoignage de la volonté des pouvoirs publics de valoriser les compétences des femmes et des hommes de la Guadeloupe afin qu’ils contribuent à enrichir les besoins des entreprises et de favoriser l’économie de l’archipel.

Rappelons que le Plan régional d’investissement dans les compétences (PRIC) bénéficie d’une aide de l’État de 90 millions d’euros sur 2019-2020. Il revêt bon nombre d’actions comme, le dispositif "Parcours TPE". Présentation.

L’action de formation "Parcours TPE" mise en en œuvre par Pôle emploi est l’une des nombreuses actions conduites dans le cadre du PRIC. Ce dispositif permet d’ajuster, avant l’embauche, les compétences du demandeur d’emploi aux besoins de l’entreprise par une formation courte.

Lancé en mai 2019, "Parcours TPE" a déjà bénéficié à :
➡️ 200 demandeurs d’emploi : 49 % des stagiaires sont des femmes, 33% ont moins de 26 ans, 38% entre 26 et 35 ans et 10% sont âgés de plus de 50 ans.
➡️180 entreprises. La moitié des postes sont proposés dans le secteur du commerce, de l’hôtellerie et du support à l’entreprise.

Un plan pour moderniser et renouveler l’offre de formation

"Parcours TPE" illustre ainsi parfaitement l’objet du Plan régional d’investissement dans les compétences : permettre aux publics fragiles d’accéder à une formation adaptée, tout en modernisant et en renouvelant l’offre de formation.

Les secteurs en tension sont prioritairement visés : maintenance, transport logistique, médico-social, métiers de la mer, agriculture, tourisme, numérique, métiers du bâtiment, création d’activité, métiers de l’environnement...

La formation est un levier important de développement du territoire. En Guadeloupe, 59 % des demandeurs d’emploi sont des bénéficiaires potentiels du plan régional d’investissement dans les compétences : âgés de 16 ans minimum, rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle, avec ou sans expérience professionnelle, peu ou pas qualifiés...

Documents à télécharger :

--