Accueil > Etudes et statistiques > Marché du travail > Bilans annuels > Le marché du travail et les politiques de l’emploi en 2015

Le marché du travail et les politiques de l’emploi en 2015

| Publié le 4 novembre 2016 | Dernière mise à jour le 24 octobre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2015, en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, la situation sur le marché du travail se détériore encore en 2015, au rythme le plus faible observé depuis 2007 néanmoins. La demande d’emploi en fin de mois (DEFM) augmente de 1,0 % en catégories ABC contre +2,4 % un an plus tôt en données brutes. Toutes catégories confondues (ABCDE), 75 569 demandeurs d’emploi sont inscrits à Pôle emploi en fin d’année. Les seniors (50 ans et plus) sont encore particulièrement touchés. Leur nombre croît de 9,8 % en 2015 en catégories ABC (1 767 demandeurs supplémentaires) après +11,9 % en 2014. La demande d’emploi des jeunes de moins de 25 ans diminue de 6,0 % en 2015 après une première de 3,9 % en catégorie ABC en 2014. Les femmes, bien que concernées par la hausse de la demande d’emploi voient leur situation se dégrader un peu moins que celle de leurs homologues masculins (+0,8 % contre +1,3 % en catégories ABC). La demande d’emploi de durée d’inscription supérieure ou égale à un an augmente de 3,8%. Plus de la moitié des inscrits est demandeur d’emploi depuis au moins un an (57,8 %) contre quatre sur dix dans l’hexagone (45,3 %).

674 nouveaux contrats d’apprentissage ont été enregistrés en 2015 mais leur nombre est en recul sensible de 25,3% sur un an. Pour le contrat de professionnalisation, qui permet d’acquérir une qualification professionnelle, le nombre de nouveaux contrats signés est également en diminution importante de 26,8% et atteint le chiffre de 339 en 2015. Les emplois d’avenir (mesure en faveur des jeunes peu diplômés de moins de 30 ans) ont permis à plus de
1 690 jeunes d’occuper un emploi durable de trois ans au moins. Ce dispositif a sans nul doute eu un impact positif sur l’évolution du chômage des jeunes. Le nombre de moins de 25 ans inscrits à Pôle emploi recule de 6,0% en catégories ABC en 2015 après une baisse 3,9% en 2014 (troisième année de baisse consécutive depuis six ans).

Documents à télécharger :

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics