Accueil > Etudes et statistiques > Marché du travail > Bilans annuels > Le marché du travail en 2018 en Guadeloupe

Le marché du travail en 2018 en Guadeloupe

| Publié le 8 février 2019 | Dernière mise à jour le 17 avril 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Fin 2018, les Demandes d’Emploi en Fin de Mois (DEFM) de catégorie A et ABC diminuent de 2,6% et 1,2% respectivement sur un an en Guadeloupe. Les entrées a Pôle emploi ont été moins nombreuses que les sorties sur l’ensemble de l’année. Les seules hausses de la DEFM selon l’âge concernent les seniors (50 ans et plus) avec des variations de +3,6% et +4,8% en catégories A et ABC. La demande d’emploi baisse, par contre, pour les jeunes et pour les demandeurs adultes de 25 à 49 ans en catégories A et ABC. La demande d’emploi de longue durée (un an et plus) est en hausse de 1,6% en catégories ABC. La part des demandeurs d’emploi de longue durée s’établit ainsi à 59,7%

Fin décembre 2018, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A s’établit à 54 347 en données brutes en Guadeloupe. Il diminue de 2,6% (1 459 inscrits de moins) par rapport à fin décembre 2017. Par âge, les seniors (50 ans et plus) sont les seuls à enregistrer une hausse de la demande en catégorie A (+3,6%). Cette augmentation, la plus faible de celles observées ces dernières années pour ce public propulse néanmoins la demande senior sur des plus hauts. Les jeunes de moins de 25 ans voient à contrario leur situation s’améliorer très nettement (-13,2%) ainsi que celle des demandeurs âgés de 25 à 49 ans (-4,1%), qui représentent la plus grande part des demandeurs inscrits à Pôle emploi.......

En savoir plus :

https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2019-004.pdf

Remarque : le tableau sur les niveaux de formation 2018 sur-pondère les plus hauts niveaux de formation, au détriment des niveaux de formation les plus faibles. Pour avoir une idée plus exacte de la réalité, consulter le tableau équivalent dans les bilans annuels précédents du marché du travail, pour 2017 et 2016 par exemple (page 10) : http://guadeloupe.dieccte.gouv.fr/bilans-annuels
La tendance de fond, observable régulièrement depuis de longues années en Guadeloupe reste très probablement la même néanmoins : hausse du nombre et de la part des demandes de niveau baccalauréat et plus, rapporté à l’ensemble de la demande. Même avertissement pour les autres tableaux de ce bilan 2018 concernant les 2 colonnes sur les niveaux de formation.

Documents à télécharger :

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics