Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Emploi et politiques de l’emploi > L’intérim en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy en 2017

L’intérim en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy en 2017

| Publié le 20 juin 2018 | Dernière mise à jour le 2 juillet 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2017, l’intérim a encore connu en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy une progression de son activité (+10,9 %) à 1 340 Equivalent Emploi Temps Plein (EETP) après une hausse sensible déjà enregistrée en 2016 (+30,3 %). Le nombre de contrats signés dans l’année a augmenté un peu plus rapidement que le volume d’activité (40 697 contrats, +14,4 %). Les grands secteurs d’activité sont en croissance, à l’exception de la construction (baisse de 15,4 % de l’activité et de 3,8% du nombre de contrats). Le commerce enregistre une hausse de 16,1 % de l’activité intérimaire et devient ainsi le premier secteur employeur intérimaire en Guadeloupe avec 27,6 % du volume total de travail, devançant la construction (22,0%). Les secteurs des services représentent 31,5 % de l’activité.

L’intérim (en EETP) progresse aussi dans les autres départements des Antilles-Guyane en 2017, davantage en Guyane (+12,9 %) qu’en Martinique (+7,8 %). Dans l’océan indien, la Réunion enregistre une forte croissance (+17,4 %) mais après une baisse notable de l’activité dans intérim en 2016. L’évolution globale des Drom est finalement nettement positive en 2017. Au niveau national, l’activité intérimaire est comme aux Antilles-Guyane en hausse (+14,4 %). La durée moyenne des missions achevées est quasi-stable en Guadeloupe (1,9 semaine) alors qu’elle progresse en Guyane et à la Réunion (baisse en Martinique). Elle est identique à la durée observée au niveau national.

En savoir plus :

La Dares met à disposition des statistiques nationales et régionales sur l’intérim :
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/statistiques-de-a-a-z/article/l-emploi-interimaire

Des travaux méthodologiques sont en cours. La nouvelle Déclaration sociale nominative (DSN) se substituera à la source historique des statistiques d’intérim (les relevés mensuels de mission –RMM– adressés à Pôle emploi par les établissements de travail temporaire) à partir de juillet 2018.

Documents à télécharger :

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics