Dieccte Guadeloupe
Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Emploi et politiques de l’emploi > L’insertion par l’activité économique en Guadeloupe, à Saint-Martin et (...)

L’insertion par l’activité économique en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy en 2018

| Publié le 20 novembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Fin 2018, le secteur de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE) comptait 604 salariés en Guadeloupe et Îles-du-Nord, nombre en baisse de 15,0% sur un an. A titre de comparaison, l’IAE employait à la même date 4 538 salariés dans les 5 Dom et 132 333 France entière. Le nombre de structures conventionnées par l’État ou actives est en légère baisse passant de 57 à 52 entre 2017 et 2018. En 2018, le secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE) a accueilli 1601 salariés dans l’année en Guadeloupe, soit une baisse de 16,0 % par rapport à l’année précédente (-301 salariés).

Les salariés de l’IAE sont principalement accueillis en Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) en Guadeloupe (57,8 % des salariés accueillis en 2018) puis en entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) pour 26,5% d’entre eux. Le nombre d’heures travaillées (871 738) ne baisse que de 2,3 % en Guadeloupe (*) pour l’ensemble des structures entre 2017 et 2018 malgré une contraction bien plus forte des effectifs accueillis. Le nombre d’équivalent temps plein s’établit à 502 et enregistre ainsi une très légère baisse sur un an (-0,2%). La durée moyenne passée en IAE dans un contrat est en hausse pour les sortants de structures d’IAE (hausse dans les ETTI et les ACI).

--