Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Emploi et politiques de l’emploi > L’emploi intérimaire en Guadeloupe et dans les Dom

L’emploi intérimaire en Guadeloupe et dans les Dom

| Publié le 15 janvier 2010 | Dernière mise à jour le 29 mai 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’intérim est peu présent en Guadeloupe et dans les Dom. Les quatre Dom regroupés représentent moins de 1% du volume total de l’intérim en France (en Equivalent Temps Plein) pour une représentation deux fois moindre que dans l’hexagone, rapporté à l’emploi salarié du secteur privé. L’intérim est en légère baisse en 2008, tant en termes de contrats signés qu’en volume de travail dans les Dom après une année 2007 « record » en termes d’activité.

En Guadeloupe, seul le volume de travail diminue. Quelques activités monopolisent l’essentiel de l’intérim en Guadeloupe : le BTP, puis viennent le commerce
de détail et de gros, le transport et entreposage, les activités financières et d’assurance. Ces activités emploient sept intérimaires sur dix (en ETP). La durée moyenne des missions est courte et a tendance à diminuer. L’intérimaire est plutôt un jeune homme, ouvrier qui travaille dans le BTP.

Documents à télécharger :

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics