Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Emploi et politiques de l’emploi > Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV 6 mois après leur sortie (...)

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV 6 mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et IDN

| Publié le 15 octobre 2009 | Dernière mise à jour le 26 décembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les contrats aidés du secteur non marchands représentent 64,3 % de l’ensemble des contrats aidés fin 2008, soient 5683 contrats en Guadeloupe. Parmi eux, le Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE) et le Contrat d’Avenir (CAV) ont une part déterminante en Guadeloupe, respectivement 72 % et 19 % du secteur non marchand. Quelle insertion sur le marché du travail après ces contrats aidés ? Quelles conditions de travail ? Quelles opinions des bénéficiaires sur ces dispositifs ? Tels sont les thèmes abordés par une enquête de suivi réaliséee en continu par l’ ASP (ex-Cnasea).

L’insertion dans l’emploi durable (CDI, CDD de plus de 6 mois, titulaire fonction
publique, travailleur indépendant) des bénéficiaires de contrat aidé non
marchand (CAE, CAV) à l’issue de leur contrat est faible. Concernant le CAE,
16,5 % des sortants au troisième trimestre 2008 et 17,5 % des sortants sur
un an (d’octobre 2007 à septembre 2008) obtiennent un CDI, un CDD de
plus de 6 mois, deviennent titulaire fonction publique ou travailleur indépendant. Concernant le CAV, les taux d’insertionsont deux fois plus faibles que pour le CAE dans les Dom (sortants troisième trimestre 2008) mais la Guadeloupe se démarque en affichant les plus forts taux d’insertion au sein des Dom. 12,5 % des sortants au troisième trimestre 2008 et 13,6 % des sortants sur un an (d’octobre 2007 à septembre 2008) obtiennent un CDI, un CDD de plus de 6 mois, deviennent titulaire fonction publique ou travailleur indépendant

Documents à télécharger :

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics