Accueil > Travail et relations sociales > Santé sécurité au travail > Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie (CAH) : un nouveau dispositif depuis le (...)

Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie (CAH) : un nouveau dispositif depuis le 1er janvier 2019 !

| Publié le 5 juin 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les services de la DIECCTE ne sont plus fondés à délivrer les attestations d’équivalence au certificat d’aptitude à l’hyperbarie.

En effet, le dispositif d’équivalence au certificat d’aptitude à l’hyperbarie a été remplacé au 1er janvier 2019 par une procédure d’appréciation préalable des compétences des stagiaires, mise en place par chaque organisme de formation certifié.

Conformément au point 2 des annexes I à IV de l’arrêté du 12 décembre 2016 définissant les modalités de formation à la sécurité des travailleurs exposés au risque hyperbare :
« Si le stagiaire est en mesure de justifier à l’organisme de formation, par des diplômes ou une pratique de la plongée, qu’il maîtrise déjà (partiellement ou totalement) les thématiques listées au 1. de la présente annexe, l’organisme de formation peut lui accorder un allègement de la durée de la formation.
En cas d’allègement accordé, le stagiaire reste soumis à l’ensemble des évaluations prévues à l’article 11 de l’arrêté.
 »

Les demandes devront être dorénavant adressées à l’un des organismes certifiés pour la formation à la sécurité des travailleurs exposés au risque hyperbare dans le cadre de l’obtention du certificat d’aptitude à l’hyperbarie.

Documents à télécharger :

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics