Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Economie-Entreprises > Bilan 2015 de l’activité des Organismes de Services à la Personne (...)

Bilan 2015 de l’activité des Organismes de Services à la Personne (OSP)

| Publié le 23 décembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le nombre de structures recensées comme Organisme de Services à la Personne (OSP) s’établit à 306 en 2015 en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy (281 en 2014 et 283 en 2013). Parmi eux, 139 sont déclarés non agrées et 102 sont déclarés agréés (respectivement 158 et 123 en 2014). L’agrément concerne désormais les structures opérant à destination des personnes « fragiles » (voir définitions page 4). Plus de 70% des organismes déclarés soit 219 structures (154 en 2014 et 144 en 2013), ont communiqué un bilan d’activité pour 2015. Parmi eux, 151 organismes ont déclaré avoir une activité prestataire ou mandataire ou les deux à la fois en 2014 (121 en 2014 et 122 en 2013). Les autres organismes n’ont pas fait remonter leurs données ou n’ont pas déclaré de chiffre d’affaires. Les résultats qui suivent ne concernent que les répondants ayant un chiffre d’affaires supérieur à zéro.

Depuis le début des années 2000, les Organismes de Services à la Personne (OSP) connaissent une activité croissante particulièrement en ce qui concerne le « service prestataire ». Il faut savoir qu’il existe deux régimes d’exercice distinct. Le premier dit « régime prestataire » concerne des structures qui fournissent des prestations de services aux particuliers avec leurs propres employés. Le second régime, dit « régime mandataire » vise les structures qui proposent le recrutement de travailleurs à un particulier employeur lequel conserve, comme dans la modalité d’emploi direct, une responsabilité
pleine et entière d’employeur.

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics