Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Emploi et politiques de l’emploi > Les seniors et l’emploi en Guadeloupe

Les seniors et l’emploi en Guadeloupe

| Publié le 16 juillet 2009 | Dernière mise à jour le 26 décembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La population de la Guadeloupe vieillit et les seniors 50-64 ans sont de plus en plus nombreux. En 2008, le nombre d’actifs âgés de 50 à 64 ans est de 36 500 soit un tiers de plus qu’en 2002. Cependant, moins d’un senior sur deux occupe un emploi. Avec un taux d’emploi des 55-64 ans à 41%, la Guadeloupe se situe à neuf points de l’objectif européen fixé par le traité de Lisbonne.

En Guadeloupe, 43% des seniors en emploi sont concentrés dans cinq professions : agents de service de la fonction publique, personnels des services aux particuliers, professeurs des écoles et instituteurs, artisans-commerçants et assimilés. Certaines catégories socioprofessionnelles sont davantage touchées par le vieillissement : les agriculteurs sur petite ou grande exploitation, les différents personnels de la fonction publique, les professeurs et les professions libérales.
De nombreux seniors occupent un emploi dans le secteur public. Ils travaillent majoritairement en contrat à durée indéterminée et à temps complet. Les seniors sont généralement présents depuis au moins dix ans dans leur entreprise. Lorsqu’ils sont au chômage, ils éprouvent de grandes difficultés à retrouver un emploi. Au total, 7 500 seniors sans emploi (4 500 chômeurs et 3 000 inactifs) souhaitent travailler. Le retour à l’emploi des seniors étant difficile, pour certains cela passe par la création de leur propre entreprise.

En savoir plus :

Comme les autres régions françaises, la Guadeloupe vieillit. Cette situation entraîne deux conséquences :
- le départ en retraite, attendu comme massif, des générations issues du « baby boom » au risque de perturber le marché du travail
- l’allongement de la période d’activité professionnelle, induit par le déséquilibre à venir des régimes de retraite, modifiant considérablement la pyramide des âges dans les entreprises.
Face à cette situation, OPCALIA, a engagé une démarche « SENIORS + » visant à anticiper et accompagner ce qui constitue désormais, un des enjeux clefs de l’avenir de la Guadeloupe. L’étude réalisée par l’Insee, en partenariat avec la Direction du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle de Guadeloupe (DTEFP) et OPCALIA Guadeloupe, s’inscrit dans cette démarche.

Documents à télécharger :

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics