Accueil > Travail et relations sociales > Santé sécurité au travail > LE PLAN SANTE TRAVAIL 3 2016-2020

LE PLAN SANTE TRAVAIL 3 2016-2020

| Publié le 7 juin 2016 | Dernière mise à jour le 6 juin 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le troisième Plan santé au travail (PST 3) traduit, tant dans sa méthode d’élaboration que dans son contenu, l’ambition d’un renouvellement profond de la politique de santé au travail partagée entre l’État, les partenaires sociaux, la Sécurité sociale et les organismes et acteurs de la prévention.

Le PST 3 opère ainsi, sous l’impulsion des partenaires sociaux, un renversement de perspective sur la santé au travail.

La politique de santé au travail est en effet en quête d’un nouveau souffle, qui s’exprime dans les orientations qui ont été adoptées par consensus entre les partenaires sociaux. Le PST a pour ambition de mettre en œuvre ces orientations fondatrices.

Si les deux plans santé au travail précédents ont apporté des progrès, notamment en matière de structuration des acteurs de la recherche, d’amélioration des connaissances ainsi que des démarches et outils de prévention, progrès qui se sont traduits en termes de baisse de la sinistralité dans certains secteurs d’activité, force est de constater que, plus de 25 ans après l’adoption de la directive-cadre de 1989, la culture de prévention demeure en France encore globalement en mode mineur. En 2014, plus de 620 000 accidents du travail, dont 530 mortels, et plus de 51 000 maladies professionnelles ont été reconnus au titre du régime général. L’appropriation effective par tous les acteurs d’une culture de la prévention primaire est l’un des principaux défis que le troisième Plan santé au travail a pour objectif de relever.

En fonction des orientations définies par le Conseil d’orientation des conditions de travail (COCT), le PST 3 est structuré autour de trois axes :

• Deux axes stratégiques principaux :

- donner la priorité à la prévention primaire et développer la culture de prévention,

- améliorer la qualité de vie au travail, levier de santé, de maintien en emploi des travailleurs et de performance économique et sociale de l’entreprise ;

• Un axe « support » transversal : renforcer le dialogue social et les ressources de la politique de prévention, en structurant un système d’acteurs, notamment en direction des TPE-PME.

Pour assurer leur mise en œuvre, les trois axes sont déclinés en dix objectifs opérationnels, lesquels à leur tour sont structurés en actions-cibles. Cette structure du PST vise ainsi à concilier cohérence et opérationnalité.

Le Plan Régional Santé Travail 3 est en cours d’élaboration. Il sera opérationnel d’ici la fin de l’année.

Vous pouvez consulter ou télécharger le PST3 en cliquant ici

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics